Fluxus

Jeudi 12.10 18h30 Paderewski

Créé en 1961 par George Maciunas, le terme Fluxus désigne une communauté d’artistes pluridisciplinaires. Adoptant l’attitude subversive de Dada, ces artistes intègrent les dimensions du hasard et du jeu dans leur processus de création, interrogeant ainsi les interactions entre l’intention et l’inconscient de l’auteur dans la réalisation de l’oeuvre. Avec une volonté de transmettre une expérience concrète et vivante de l’art, les expérimentations réalisées avec le matériau filmique suscitent chez le spectateur une conscience de la durée et de la contemplation, geste de résistance face à l’industrie spectaculaire. Maciunas réalisa plusieurs programmes de films Fluxus. Ils ont parfois été présentés en boucle, côte à côte, à l’intérieur d’un espace  cubique.

www.fluxus.org

Entrance to Exit
George Brecht, 1965, 7’
D’une performance intitulée Word Event (1961), Brecht établit une correspondance entre l’obscurcissement de l’image et l’écrasement du son d’une fréquence sinusoïdale.

Artype et 10 Feet
George Maciunas, 1966, 23’’
Manipulation de la pellicule comme matériau de création sans recours à la caméra. Le titre 10 Pieds désigne les 3 mètres de photogrammes utilisés pour ce film. Des repères chiffrés établissent une correspondance entre la longueur de la pellicule et le temps écoulé.

Opus 74, version 2
Eric Andersen, 1966, 1’30’’
Succession de plans montés à la caméra produisant un effet stroboscopique.

Disappearing Music for Face
Chieko Shiomi, 1966, 11’
Action faciale réalisée en 1964 consistant à passer graduellement du sourire à l’inexpressivité. Le visage de Yoko Ono est filmé à 2000 images/seconde. Projeté à vitesse normale, le film produit un effet d’extrême ralenti.

Trace
Robert Watts, 1965
Série de films évoquant les différentes pulsions du corps.

Readymade
Albert Fine, 1966, 2’20’’
Pellicule test en couleurs provenant d’une cuve de développement.

Sears Catalogue 1-3 (1965, 28’’), Dots 1-3 (1965, 35’’), Wrist Trick (1965, 28’’), Unrolling Event (1965, 5’’), Word Movie (1966, 3’50’’)
Paul Sharits

Séries de photogrammes: images de catalogues de VPC, images abstraites et alternance de motifs sur pellicule positive et négative, suite de mots décrivant la défécation et enchaînement de mots possédant une lettre en commun avec le suivant.

Four
Yoko Ono, 1967, 6’.
Collection de fesses new-yorkaises, il s’agit d’ « une pétition sans objet signée par les gens avec leur anus. » Le titre rappelle de manière tautologique la division du gros plan en quatre parties.

Eye Blink
1966, 35’’
Reprend l’idée du plan ralenti à l’extrême pour analyser les mouvements du regard, amenant.

Police Car
John Cale, 1966, 1’25’’
Mise en parallèle de deux sources lumineuses clignotant de manière désynchronisée.

Smoking
Joe Jones, 1966, 5’
Volutes de fumée au ralenti.

Volume 1 : Paik-Moorman Collaborations
Charlotte Moorman et Nam June Paik, 1965-1972/2000, USA – couleurs, Beta SP Pal, n&b, 25 min
Ces documents filmiques retracent les performances de Charlotte Moorman réalisées en collaboration avec Nam June Paik, musicien et artiste Fluxus considéré comme le pionnier de l’art vidéo. Musicienne de formation, Charlotte Moorman a organisé dès 1963, une série de festivals à New York auxquels George Maciunas a refusé de s’associer, ne les reconnaissant pas comme des événements Fluxus.