Sodoma & Zerreichprobe

Vendredi 13.10 22h30 Cinématographe

En présence de Wilhelm Hein

Wilhelm Hein est un réalisateur autrichien qui commença une carrière dans le cinéma expérimental à la fin des années 1960. Spécialisé dans le cinéma underground et l’avant-garde, il officie également comme curateur.

A propos des films d’Otto Mühl…
Les émotions résultant de l’outrage, l’acceptation, la colère ou la libération sont trop profondes pour permettre de réduire Mühl à un pornocrate pathologique. Son imagerie – dans leur composition de sexualité explicite et de violents souillures, apparaissent nettement plus subversive que celles désormais standardisées du porno hardcore.
Film as subversive Art, Amos Vodel, 1974

Sodoma
Otto Mühl, 1970, Autriche, 70’, 16mm, couleur
Série d’actions filmées – parfois avec Kurt Kren – au sein de la Commune dont Oh Sensibility, le film le plus connu de Mühl. Les trois derniers films intègrent des images de cérémonie catholique filmées à même un poste de télévision.
Campagnereiter Club - 1969, 12’
Apollo 11 – 1969, 6’
Satisfaction - 1968, 12’
Oh Sensibility - l970, 18’
Libi 68 – 1968, 8’
Amore - 1968, 3’
Fountain – 1968, 8’

Zerreissprobe
Günter Brus, 1970, Allemagne, 20’, 16mm, couleur
La dernière action de Brus eut lieu en Allemagne, après qu’il ait fui l’Autriche pour éviter la prison. Ce film touche enfin à la forme espérée par les membres du Groupe Action, c'est-à-dire un document suivant l’action de manière chronologique et avec un point de vue des plus objectif

Sodoma
Zerreichprobe